Comment faire un test de paternité avant la naissance de l’enfant ? | Blog santé : ne manquez rien de l'actu !

Comment faire un test de paternité avant la naissance de l’enfant ?

0 Comment

Lorsqu’un enfant arrive dans la vie d’un couple, il apporte la joie et l’harmonie. Mais lorsque le doute s’installe dans votre conscience, au sujet de l’origine de cet enfant à naitre, vous pensez faire recours au test de paternité. Il s’agit d’un test de paternité pour savoir si l’enfant que porte votre conjointe est vraiment le vôtre. Ce test est efficace, mais il s’effectue pendant que la femme est encore enceinte. Découvrez les détails dans cet article.

Test de paternité prénatal, qu’est-ce que c’est ?

C’est tout à fait possible de faire un test d’ADN pendant une grossesse. Veuillez continuer à lire plus sur le test de paternité en cliquant sur le lien indiqué. Le test de paternité se fait, pour détecter la filiation entre un enfant et son présumé père. C’est grâce à des analyses réalisées dans les laboratoires que ce test de paternité est possible. Pour que ce test soit fait, il faut soit le prélèvement du sang de la mère porteuse du fœtus soit de la salive. Le test va donc être fait sur l’ADN fœtal totalement libre encore appelé ADN cellulaire. Il faut savoir que le sang d’une femme enceinte contient plus d’empreintes génétiques totalement isolées lors des premières semaines de la grossesse.

Quel est le moment idéal pour faire le test de paternité prénatal sur la femme enceinte

L’ADN fœtal est libre et disponible chez une femme enceinte pendant une durée donnée. C’est la raison prise pour laquelle ce test doit être fait à un moment précis dans le souci d’avoir l’ADN fœtal. Durant les 6 premières semaines de la grossesse, il n’est du tout pas évident de faire le test de paternité, car les cellules fœtales n’est pas présentes dans le sang de la femme enceinte en ce moment. Ce n’est que pendant la 8e semaine que ce test est possible et plus précisément au moment de la dernière menstruation.